C’est le hasard des rencontres et de la vie qui ont fait que je suis aujourd’hui particulièrement engagé pour le don de sang. Ma mère a malheureusement eu un cancer et elle a dû être transfusée. L’infirmière qui s’occupait d’elle m’a demandé si j’avais déjà donné mon sang, ce que je n’avais alors fait qu’une seule fois, lors de mon service militaire.  

Hervé GAMMELIN, bénévole

Hervé GAMMELINCette épreuve a été un déclencheur. J’ai ensuite donné à nouveau mon sang, puis j’ai intégré l’amicale de Villeneuve d’Ascq en 2012 où je distribuais notamment des flyers de sensibilisation. Je suis ensuite devenu Président de l’amicale en 2017 et suis maintenant également administrateur de l’union départementale du Nord. Notre amicale organise plus de 25 collectes par an, soit plus de 2 par mois, ce qui m’occupe pleinement car je suis encore en activité ! 

Quand on donne son sang, on participe à sauver trois vies. C’est un geste simple, que tout le monde peut faire. Chaque citoyen est sur un pied d’égalité. Il y a quelque chose que je trouve très beau : on donne pour quelqu’un que l’on ne connait pas, c’est un geste très altruiste. Depuis le Covid, je trouve qu’il est plus facile de recruter de nouveaux bénévoles. Dans notre amicale nous essayons de limiter les déchets au maximum sur les collectes et cela à un écho important auprès des jeunes. 

Je participe cette année pour la première fois au congrès national de la FFDSB et je dois dire que je suis très satisfait. L’ambiance est sympathique, on rencontre des personnes de toute la France qui sont très engagées. La qualité des interventions est excellente, on apprend beaucoup et les échanges sont particulièrement riches.