Placé sous la tutelle du ministère de la Santé, l’EFS interagit avec de nombreux acteurs du système sanitaire français. Tour d’horizon des principaux partenaires institutionnels de l’EFS.

Liens institutionnels

Les établissements de santé : les clients de l’EFS

Environ 1 500 établissements de santé, publics et privés, sont approvisionnés en produits sanguins labiles (PSL) par l’EFS, qui assure également une mission de conseil transfusionnel auprès des prescripteurs. Les établissements de santé confient également à l’EFS des analyses de biologie médicale et développent avec lui des partenariats de recherche.

Le Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB) : les médicaments dérivés du sang

Le Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies est l’autre grand client de l’EFS : le LFB fabrique les médicaments dérivés du sang (ou produits sanguins stables) en fractionnant le plasma collecté par l’EFS.

http://www.groupe-lfb.com/

Les ministères chargés de la Santé et de l'Économie et des Finances : les autorités de tutelle de l’EFS

L’EFS est placé sous la tutelle du ministre de la Santé et a pour interlocuteur principal la direction générale de la santé (DGS). Les grandes orientations de l’établissement sont décidées par son conseil d’administration où siègent ses principales tutelles : directions générales de la santé et de l’offre de soins, directions de la sécurité sociale et du budget... Les tarifs de cession des PSL sont fixés par arrêté ministériel.

http://social-sante.gouv.fr/

http://www.economie.gouv.fr/

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) : l’organisme de contrôle de l’EFS

Les produits sanguins labiles (PSL) entrent dans le champ de compétence de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L’EFS est donc soumis à son autorité de contrôle et d’évaluation : ses 15 établissements régionaux sont agréés et font régulièrement l’objet d’inspections de l’ANSM. L’Agence anime également le réseau d’hémovigilance.

http://ansm.sante.fr/

L’Agence de la biomédecine (ABM) : en charge du don volontaire de moelle osseuse

L’EFS a noué un partenariat majeur avec l’Agence de la biomédecine (ABM), qui est notamment chargée de coordonner et de réguler le développement de la thérapie cellulaire et des banques de tissus, ainsi que les activités liées au don volontaire de moelle osseuse et au sang placentaire. Cette collaboration étroite concerne en particulier le recrutement de donneurs volontaires de moelle osseuse auquel l’EFS participe très activement. L’EFS réalise également la majorité des analyses d’histocompatibilité (typages HLA) en vue des greffes de moelle osseuse.

http://www.agence-biomedecine.fr/

L’institut de veille sanitaire (InVS) : analyse des données épidémiologiques

Conformément à ses missions de surveillance, de vigilance et d’alerte dans les domaines de la santé publique, l’InVS analyse les données épidémiologiques transmises par l’EFS sur la population des donneurs de sang.

http://www.invs.sante.fr/

L’Inserm et le CNRS : des partenaires pour la recherche

Pour préparer l’avenir, l’EFS consacre environ 1,6 % de son chiffre d’affaires au financement d’activités de recherche. Plus de 150 chercheurs évoluent au sein de 20 unités mixtes de recherche, en partenariat avec des universités et de grands organismes comme l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ou le CNRS (Centre national de la recherche scientifique).

http://www.inserm.fr/

http://www.cnrs.fr/

L’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan)

L’EFS est membre associé de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan), qui coordonne les actions de la recherche française en sciences de la vie et de la santé.

http://www.aviesan.fr/

L’Université Paris-Est Créteil (UPEC) : partenaire pour l’enseignement

L’université Paris-Est Créteil et l’EFS sont partenaires afin de dispenser une formation initiale et continue dans plusieurs domaines : biothérapies, transfusion sanguine, politiques publiques relatives à la collecte et à la transfusion de sang, management et qualité dans le domaine de la santé.

http://www.u-pec.fr/

L’Institut national de la transfusion sanguine (INTS) : référence, recherche et formation

L’INTS est un groupement d’intérêt public (GIP) dont l’EFS détient historiquement 35 % des droits statutaires. L’INTS exerce des activités de référence, de recherche et de formation. Il est également accrédité pour le contrôle de lots de réactifs d’immunohématologie.

http://www.ints.fr/

La Haute autorité de santé (HAS) : qualité et efficience

L’EFS et la HAS ont signé un accord-cadre visant à enrichir les connaissances scientifiques dans le domaine de la médecine transfusionnelle et à contribuer à la sécurité, la qualité et la bonne utilisation des produits sanguins.

http://www.has-sante.fr/

Le Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) : actions communes et complémentaires

Le Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) est l’opérateur militaire en charge du soutien transfusionnel aux forces armées. Il a pour mission de collecter le sang sur les sites du ministère de la Défense, puis de préparer, de conserver et de distribuer aux armées les produits sanguins labiles nécessaires. L’EFS et le CTSA ont établi un accord-cadre pour réaliser des actions communes ou complémentaires.

http://www.defense.gouv.fr/

L’Union européenne : normes et financements de projets

La Commission européenne est responsable du contrôle de la bonne application des normes européennes sur les produits du corps humain. Elle peut proposer des évolutions de ces normes et met également à disposition des financements pour des projets transnationaux touchant aux politiques sanitaires et à la recherche médicale.

http://europa.eu

Le Conseil de l’Europe : un guide de référence

Le Conseil de l’Europe, organisation internationale regroupant 47 pays de la « région européenne », est actif depuis les années 1950 dans le domaine de la transfusion sanguine. L’EFS participe aux travaux du Comité européen pour la transfusion sanguine, qui publie chaque année un guide de référence pour la préparation, l’utilisation et l’assurance de la qualité des produits sanguins.

http://www.coe.int

EFS-syst_sanitaire_fr.jpg