Dialogue social, approche participative, reconnaissance des collaborateurs et engagement sociétal… Ces grands principes fondent la politique RH de l’EFS. Chaque jour, près de 10 000 personnes œuvrent au sein de l’EFS pour assurer le lien avec les donneurs de sang et satisfaire les besoins des malades en produits sanguins labiles.

Les 4 principes de la politique RH

Les 4 principes de la politique RH

La politique RH de l’EFS est fondée sur 4  grands principes :

  • Le dialogue social : l’esprit d’ouverture, le dialogue et la transparence sont des principes affichés de l’EFS qui considère les partenaires sociaux comme des acteurs constructifs de la vie de l’établissement ;
  • L’approche participative : la mutualisation et le partage d’expériences sont essentiels pour l’EFS. Le dialogue et l’échange s’organisent grâce à un travail en réseau « métier » (médical, scientifique, gestion…) ;
  • La reconnaissance des collaborateurs : l’EFS s’engage à développer la carrière de ses collaborateurs, en mettant en place un système équitable et transparent ;
  • L’engagement sociétal : l’EFS est exemplaire en matière de diversité (politique intergénérationnelle, handicap...). La santé au travail est aussi une préoccupation majeure de l’établissement.
L’importance du dialogue social

L’importance du dialogue social

Depuis la création de l’EFS, le dialogue social avec les instances représentatives du personnel est riche et constructif. L’établissement souhaite faire bénéficier ses personnels d’avancées sociales, en amont des réformes obligatoires, et les dispositifs négociés se situent le plus souvent au-delà des obligations légales.

Au cours de la négociation annuelle obligatoire, sont fixés les thèmes, le calendrier des négociations et l’affectation du cadrage salarial arbitré par les tutelles. Le reste de l’année, les projets stratégiques majeurs sont abordés, qu’il s’agisse d’adaptations sociales liées à des projets de l’établissement, de revendications syndicales ou de sujets voulus par le législateur.

Qualité de vie au travail : une priorité

Qualité de vie au travail : une priorité

La première ressource de l’EFS est son capital humain. Il est au cœur de la politique de l’établissement, permettant ainsi d’allier performance sociale, performance économique et valeurs.

Agir pour un développement durable des ressources humaines, c’est :

  • promouvoir une politique de gestion des compétences et de formation tout au long de la vie ;
  • améliorer les conditions de travail, l’hygiène, la sécurité, prévenir les risques psychosociaux et les facteurs de pénibilité, pour que le lieu de travail soit aussi un lieu d’épanouissement ;
  • construire et mettre en place des projets de promotion de la diversité sous toutes ses formes : égalité homme-femme, emploi des travailleurs handicapés, maintien dans l’emploi des séniors.

À l’EFS, la qualité de vie au travail relève d’une démarche globale et d’une véritable stratégie, qui permet d’attirer des talents et de les fidéliser tout au long de leur parcours professionnel. Il existe au sein de l’EFS un département « qualité de vie au travail », rattaché à la direction générale déléguée en charge des ressources humaines.

La politique Handicap

La politique Handicap

Depuis 2007, l’EFS mène une politique en faveur des travailleurs en situation de handicap. Cet engagement répond aux valeurs de l’établissement (générosité, solidarité, altruisme) et participe plus largement à la responsabilité sociétale de l’EFS par l’insertion des personnes éloignées de l’emploi et l’achat de prestations aux établissements et services d’aide par le travail (ESAT) et aux entreprises adaptées.

Au-delà du recrutement des travailleurs en situation de handicap, des actions de sensibilisation et de communication sont entreprises auprès de tous les salariés de l’EFS pour lutter contre les préjugés et dépasser les idées reçues. Par ailleurs, une hotline permet aux personnels de poser toutes les questions qu’ils souhaitent de manière anonyme sur le handicap. 

A l’écoute des salariés avec le baromètre social

A l’écoute des salariés avec le baromètre social 

Depuis 2012, l’EFS s’est engagé à mener, tous les deux ans, une enquête sur le climat social pour que chacun puisse s’exprimer – de façon totalement anonyme – sur ses conditions de travail.

Les deux premiers baromètres sociaux (2012 et 2014) ont permis de lancer plusieurs plans d’amélioration portant notamment sur :

  • une nouvelle gouvernance de l’établissement, orientée vers une vision et des valeurs affichés en toute transparence ;
  • la rédaction participative de notre projet d’établissement ;
  • la définition des compétences attendues des managers de l’EFS, ainsi que l’accompagnement des salariés évoluant vers une fonction de management ;
  • le lancement d’un projet de refonte de notre gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ;
  • le renforcement de notre démarche de prévention des risques professionnels.

Les principaux motifs de satisfaction des personnels de l’EFS portent sur : la nature et le contenu de leur travail, les relations avec leurs supérieurs hiérarchiques directs et l’ambiance au sein de leur service.

Les chiffres RH 2016

Les chiffres RH 2016 

Effectif : 9 730 personnes (dont 8 265 salariés de droit privé)
Part des femmes dans l’effectif : 73 %
Age moyen : 44 ans
Ancienneté moyenne : 14 ans
Part des salariés à temps partiel : 26,8 %
Nombre de personnes embauchées en CDI en 2016 : 480
Part des collaborateurs de l’EFS ayant bénéficié d’une formation en 2016 : 74 %