L’EFS mène des activités de recherche dans des domaines de pointe, contribuant aux progrès scientifiques et médicaux au service des patients et dans les domaines liés aux activités de transfusion : recherche en laboratoire sur les cellules sanguines, la thérapie cellulaire et tissulaire, en immunologie, en microbiologie, et recherche clinique…

Intégrée aux missions et aux activités médicales et techniques de l’établissement, l’activité de recherche est une priorité stratégique pour l’EFS. Elle bénéficie de moyens dédiés, d’un pilotage stratégique et d’une structuration en étroite relation avec les universités, les grands organismes de recherche comme l’Inserm et le CNRS, les hôpitaux et peut procéder à des échanges avec le monde industriel.

Une mission de service public

L’EFS porte une discipline médicale : la médecine transfusionnelle. À ce titre, l’établissement a des responsabilités importantes en matière de recherche, de formation, de diffusion des connaissances, de valorisation et de transfert, aux côtés des universités et des grands organismes de recherche.

Producteur chaque année de plus de 3 millions de produits thérapeutiques issus du vivant, l’EFS assure une veille scientifique et technique ainsi qu’une recherche proactive et source d’innovations techniques et médicales dans les domaines liés à son activité.

Etablissement industriel doté d’une mission de service public, l’EFS se doit également d’anticiper les évolutions scientifiques et médicales dans ses domaines d’activité, en particulier celles de la médecine régénérative et de l’utilisation des cellules souches.

De multiples domaines explorés

EFS_CSM sur biomateriel PM2.jpg

EFS_Photo-manipulation-sous-hotte.jpg

EFS_Plaquettes.jpg

©EFS

Les thématiques de recherche sont nombreuses, allant de la recherche fondamentale à la recherche clinique. L’EFS explore ainsi des domaines de pointe comme l’ingénierie cellulaire et tissulaire, l’interface immunologique entre donneur et receveur ou le développement de nouvelles technologies de dépistage et de prévention des risques microbiologiques.

Pour préparer l’avenir, l’établissement oriente notamment ses travaux vers la thérapie cellulaire, tissulaire et génique. Depuis 2014, il développe un réseau de plateformes pharmaceutiques de fabrication de médicaments de thérapie innovante (MTI). 

Plusieurs équipes de l’EFS contribuent ainsi au développement de nouveaux produits de thérapie cellulaire afin de réparer des tissus ou de renforcer l’immunité contre des tumeurs ou des agents infectieux.

Des outils de transfert de gènes sont utilisés avec succès pour développer des approches innovantes en thérapie génique ou produire des lymphocytes T modifiés pour la prévention des réactions du greffon contre l’hôte, ou ciblant des cellules tumorales.
Les cellules souches dans les domaines de la greffe, de la médecine régénérative et de la transfusion sont aussi activement explorées.

Enfin, les recherches menées à l’EFS concernent également l’immunologie, la microbiologie et la transfusion (lire ci-dessous).

La valorisation de l’innovation

Sous la direction du directeur de la recherche et de la valorisation de l’innovation, le département de valorisation de l’innovation protège les inventions issues des laboratoires de recherche, et promeut leur utilisation comme innovations thérapeutiques et diagnostiques. Par ces activités, l’EFS est en lien avec la protection juridique de la propriété industrielle et permet des développements économiques dans le domaine de la transfusion.

Propriété intellectuelle

Le département est en charge de la détection des résultats valorisables et de l’évaluation de leur brevetabilité, du suivi et de la défense des brevets devant les offices de brevets.
Une veille technologique est réalisée dans les domaines stratégiques de l’établissement.

La protection en chiffres

Le portefeuille de brevets de l’EFS est constitué au 31 décembre 2015 de 35 familles de brevets, soit 196 titres. Ces brevets concernent majoritairement les domaines de la thérapie, notamment cellulaire et tissulaire, du dispositif médical et de l’amélioration des procédés de production des produits sanguins labiles reflétant les orientations stratégiques de la recherche de l’EFS.

EFS_repartition-brevets.jpg

Valorisation des technologies

Le département est en charge également de la promotion et de la valorisation des inventions et créations de l’EFS vers le monde socio-économique.
Cette valorisation peut se faire soit par un transfert technologique vers un industriel existant ou une start-up, soit par une exploitation interne.
Le département réalise des études de marché, identifie des partenaires industriels et négocie des contrats de licence et ou de collaboration.
Depuis 2013, l’EFS réalise des actions de sensibilisation des chercheurs aux enjeux de la propriété intellectuelle.

 

Activités associées

L’immunologie et la microbiologie

En immunologie, plusieurs équipes de l’EFS cherchent à mieux comprendre les relations entre un receveur et les produits sanguins ou le greffon qui lui sont destinés. Objectif : réduire les risques d’effets secondaires, d’impasses transfusionnelles ou de rejet de greffe.
En microbiologie, l’EFS est engagé dans la caractérisation et la détection de pathogènes émergents, les différentes méthodes d’atténuation des pathogènes dans les produits sanguins ou le développement de nouveaux outils de qualification, fondés sur les micro-nanotechnologies.

La recherche clinique en transfusion

La recherche clinique en transfusion constitue une priorité de l’EFS. L’établissement réalise par exemple des essais sur l’influence de la durée de conservation des globules rouges sur les patients transfusés ou sur la sécurité du donneur de sang, les facteurs de risque cardiovasculaire et la prévention des malaises.

Un nouvel espace dédié à la recherche

En mars 2016, l’EFS et l’Université Paris-Créteil Val-de-Marne (UPEC) ont inauguré un nouvel espace entièrement consacré à la recherche pour poursuivre une politique commune au sein de l’IMRB (Institut Mondor de recherche biomédicale). Les deux unités de recherche de l’EFS Ile-de-France, labellisées Inserm depuis 2015, voient ainsi leurs travaux – sur la transfusion et les maladies constitutionnelles du globule rouge d’une part et sur les cellules souches et l’ingénierie tissulaire du muscle d’autre part – inscrits dans le cadre de projets de niveau international.

 

EFS_Montage.jpg

©EFS

test
9
Marseille
27, boulevard Jean Moulin
UMR CNRS7268 Equipe/Emergence et co-évolution virale/UAG Faculté de médecine
13385 Marseille CEDEX 05
UMR IRD 190 - Emergence des pathologies virales
UMR 7268 ADÉS - Biologie des groupes sanguins, 04 91 32 45 53
10
Montpellier
392, avenue du Professeur Jean-Louis Viala,
Parc Euromédecine Louis Viala
34184 Montpellier CEDEX 4